Family Trip en Croatie

Durée du voyage : 15 jours

Période : 7 septembre 2016 —> 21 septembre 2016

Participants : Adeline, Rémi et Louis (9 mois) pour leur premier voyage en famille !

Organisations : 2 nuits réservées via AirBnB à l’arrivée, à proximité de Dubrovnik et quelques idées en tête mais, comme à l’accoutumée, le choix est fait de voir sur place et ne pas s’imposer trop de contraintes.

On à emporté pour Louis : La poussette, le porte bébé, un pot de lait + quelques petits pots pour les premiers jours, des couches et quelques jouets !

Le Vol : Volotea direct de Bordeaux vers Dubrovnik (2 liaisons par semaines). 435€ pour 2 adultes, Louis ayant moins de 2 ans, vol gratuit sur les genoux de Papa. Bagages en soute payants avec cette compagnie mais possibilité d’avoir une valise cabine + 1 accessoire et ils étaient plutôt cool là dessus. La poussette de Louis passe comme un accessoire bébé sans frais supplémentaire. Rien à dire sur les vols, accueil top et loin de certaines compagnies low-cost qui bataillent pour quelques grammes en trop dans la valise ou mesurent leurs dimensions…

Location de voiture à Dubrovnik : le choix était de louer un véhicule sur place afin d’être autonomes et le tarif paraissait excellent en passant par rentalcars.com. Pour 15 jours et pour une Renault Mégane, le coût était de 135€ auxquels il fallait rajouter 50€ pour le siège bébé, 24€ pour le second conducteur et 11€ d’une assurance obligatoire là-bas. Véhicule récupéré à l’aéroport au bureau de la compagnie Sixt et finalement surclassé pour une Skoda Octavia Break qui s’est révélée être un super véhicule pour pouvoir y caser tout notre attirail dans le coffre.
Astuce importante : Lorsque vous récupérez le véhicule, le loueur vous demandera certainement si vous comptez prendre le ferry ou traverser la frontière ce qui est très souvent le cas pour un voyage en Croatie. Dîtes leur que non ou vous paierez un supplément qui après quelques échanges avec des voyageurs ne semble pas indispensable… Dans notre cas, aucun problème pour traverser la frontière ou prendre le ferry mais peut être un risque au niveau de l’assurance en cas de pépin…

L’idée de cet article est de partager ici ce premier Trip en famille et éventuellement vous aider à préparer le votre, si nécessaire, je répondrai à vos questions avec plaisir.
Vous retrouverez sur chacune des étapes, des icônes qui vous permettront de découvrir notre avis sur certains éléments :

Avis sur l’endroit   💚💚💚💚💚

Bébé Friendly   👶🏼👶🏼👶🏼👶🏼👶🏼

Calme et Nature  🍃

Urbain  🏢

En avant pour l’aventure !

————————————–

1ère ÉTAPE : TRSTNO avec visite de DUBROVNIK

Comptez 45 minutes en voiture depuis l’aéroport qui est à environ 20km au sud de DubrovnikNous avions réservé 3 nuits à Trstno, sur Airbnb chez Ivana qui nous à parfaitement accueillie. Informée de la présence de Louis via Airbnb, Elle nous avait préparé un lit bébé qu’elle nous a gentiment prêté pour le reste du voyage et nous a probablement évité quelques galères! Ivana propose plusieurs appartements qui permettent de vivre dans la maison familiale et d’échanger dans un contexte convivial et chaleureux.

TRSTNO 🍃

Village situé à une vingtaine de kilomètres au Nord de Dubrovnik, sur la route principale qui longe la côte, Trstno est une bonne option à l’arrivée à Dubrovnik pour qui souhaite s’éloigner de la ville et démarrer le voyage dans un cadre agréable et plutôt calme. Sur place, ne manquez pas de découvrir le charmant petit port et son cadre de carte postale qui invite à la baignade. Adossé à ce port, vous découvrirez un ancien fort abandonné mais qui reste accessible par l’entrée gardée par un portail en fer ouvert. Vous découvrirez à une trentaine de mètres une piscine de mer taillée dans la roche.

iphonetrstno2

Côté visite, l’Arboretum de Trstno est réputé pour la richesse de sa végétation qui s’ajoute aux impressionnants platanes de plus de 5 siècles que vous pourrez admirer dans la ville. L’entrée coute 40 kunas (6€), la visite se fait en 1h, 1h30 en se promenant tranquillement. L’endroit est joli et offre une balade agréable au milieu de la verdure de ses différentes allées que vous pourrez arpenter facilement avec la poussette ou le porte bébé. La pièce maîtresse de ce « jardin » est une belle fontaine avec statue, nénuphars et poissons rouges plutôt photogéniques!

arboretum2

arboretum6

arboretum1

arboretum5

Trstno vaut le coup d’oeil et peut se découvrir en une matinée ou un après-midi si vous êtes seulement de passage sur la route. Par contre, si vous souhaitez explorer les alentours, c’est un bon point de chute notamment pour aller visiter Dubrovnik qui était au programme et à seulement 25 minutes de voiture.

💚💚💚

  • + Le calme, la végétation, le charme du village
  • le manque de plage ou criques mais plusieurs alternatives à proximité immédiate

👶🏼👶🏼👶🏼

  • + La balade dans l’arboretum
  • pas mal d’escaliers pour découvrir le village

DUBROVNIK 🏢

L’arrivée fût plutôt chaotique dû à la difficulté de se garer dans la ville et ce, à une heure plutôt matinale (et oui, on voyage avec Louis qui ne connait pas les grasses mat’)! Le parking couvert étant plutôt onéreux (40 Kunas l’heure soit 5€ environ) comme la plupart des stationnements payants sur la voie publique, les quelques tours dans la ville auront permis de débusquer une rue où le stationnement coûtait seulement 10 Kunas de l’heure soit un peu moins de 1,50€. Cette rue s’appelle « Frana Supila », le début de la rue en descendant vers le centre ville est à 10 Kunas puis passe ensuite à 40 Kunas. ATTENTION, il faut payer à l’horodateur et il y en a très peux alors repérez bien ceux qui correspondent à votre zone. Sinon un système de paiement via le site web est possible une fois que vous êtes garés mais encore faut il avoir une connexion…Bref pour 300 Kunas d’économie réalisée sur les 10 heures payées, nous avons du marcher seulement 300 mètres pour franchir les remparts de la ville.
Point stationnement qui méritait d’être abordé pour peut être vous faciliter l’arrivée à Dubrovnik !

Ayant comme surnom « La Perle de l’Adriatique », Dubrovnik est effectivement une ville qu’il ne faut pas manquer. L’ambiance de cette cité forteresse a quelque chose de particulier. Les couleurs de la ville, la densité des habitations et les petites ruelles lui donne un charme incontestable qui pourrait être décuplé si son côté touristique était un peu moins présent. La ville se laisse facilement découvrir et vous pourrez y visiter plusieurs monuments ou musées si vous le souhaitez. Le porte bébé se révèle une bonne option pour certaines parties de la ville riche en escaliers, notamment pour visiter ses remparts. Pour 100 Kunas soit 14€ (quand même…), vous pourrez en faire le tour. Laissez la poussette au niveau de l’entrée des remparts, il suffit de demander aux « contrôleurs » qui la surveilleront.
Le tour des remparts est à faire ! Il offre une perspective différente sur la ville et renforce ce sentiment de forteresse que l’on ressent lorsqu’on arpente ses ruelles. Les toits de Paris ont leur réputations mais ceux de Dubrovnik ont un charme qui n’a rien à leur envier! Avec d’un côté l’adriatique et de l’autre le cœur de Dubrovnik, la balade est très agréable et se fait en 1 heure et demie à allure modérée.

dubrovnik2

dubrovnik4

dubrovnik1

dubrovnik7

En repartant, la curiosité permettra de découvrir un bel endroit. En descendant quelques marches au delà d’une petite porte creusée à même les remparts vous découvrirez un bar posé sur les rochers, le Café Buza. Le cadre est idéal pour boire un verre et piquer une tête après une belle balade. En Croatie, il faut toujours avoir un maillot à portée de main car la baignade n’est pas forcément prévue mais les lieux vous y invite rapidement!

dubrovnik11

dubrovnik12

dubrovnik10

💚💚💚

  • + l’atmosphère de la ville, la visite des remparts
  • trop marquée par le tourisme

👶🏼👶🏼

  • + grande partie du centre accessible Poussette et Porte bébé
  • Le stationnement et pas mal d’escaliers pour ceux qui ne veulent pas s’embêter

Après ces quelques jours de mise en jambes, direction la deuxième étape !

————————————–

2 ème ÉTAPE : L’ÎLE DE MLJET (Miel)

Il faut se rendre à Prapratno, à 40 minutes au nord de Trstno pour embarquer sur le ferry qui se rend sur l’île de Mljet. La traversée dure environ 45 minutes et l’arrivée se fait à Sobra, au centre de la face nord de l’île. Le coût est de 200 Kunas pour la voiture et 2 adultes. Mljet est un écrin de verdure où s’épanouissent les pins d’Aleps très présents sur l’île. C’est probablement le coup de cœur de ce voyage. Après avoir pris la route (il n’y en a qu’une principale) en direction du parc national, le choix est fait de s’arrêter à Polace, à quelques pas du parc. Sans réservation, il est très simple (à cette période en tout cas) de trouver une chambre ou un appartement en Croatie. Nous en dégotons une pour trois nuits à la sortie du village dans une maison avec Balcon et ponton privé. Petit village situé dans une baie avec seulement quelques commerces et maisons, Polace est un endroit reposant où le calme de la mer est assez surprenant et lui donne un air de lac. Nous avons choisi Polace plutôt que le village de Pomena (plus au nord) qui nous paraissait moins charmant et moins paisible.

mljet1

mljet4

mljetiphone1

LA VISITE DU PARC NATIONAL 🍃

Elle peut se faire au départ du village en marchant ou en louant des vélos mais demande alors d’arpenter les côtes assez pentues qui mènent jusqu’à l’entrée du Parc. Pour les moins sportifs, il est possible de stationner le véhicule à l’entrée du Parc et de louer des vélos sur place. Avec Louis et la poussette, nous avions fait le choix de partir à pieds depuis l’entrée pour faire le tour des lacs salés qui sont tout l’intérêt du parc. Comptez 70 Kunas (10€) par personne pour pouvoir accéder au parc pendant une semaine sans limite.

La boucle des deux lacs fait environ 11km. Pour le plus grand, les chemins sont praticables en vélos ou à pieds sans problème alors que la boucle du plus petit ne peut se faire qu’à pieds et sans poussette. L’endroit est merveilleux. Le décor est grandiose et l’atmosphère du parc est des plus agréable. De l’eau aux différentes nuances de bleus complétée par un océan de verdure qui entoure les lacs, bref, le lieu est à ne pas manquer tellement la nature y est séduisante. Vous y trouverez facilement une petite crique ou quelques rochers pour faire une pause durant votre balade et profiter de la température de l’eau plus qu’agréable!

Dans le parc, un bateau navette (gratuit) permet d’accéder au Monastère situé sur un îlot du lac principal.

Ce parc national est probablement l’endroit que nous avons préféré en Croatie.

mljetiphone5

mljet7

mljet8

mljet3

mljet2

mljetiphone3

En plus du parc, l’île possède plusieurs criques et quelques plages dont une plage de sable (plutôt rare en Croatie) qui fait partie selon les guides d’une des plus belles plages du monde. Imaginez-vous arriver sur une anse de sable brun où la mer est freinée par une barre de rochers qui apporte le plus grand calme aux eaux de la plage. Pour parfaire la carte postale, vous avez la plage pour vous tout seul et n’avez plus qu’à vous prendre pour Robinson. Située à l’extrême sud-est de Mljet, proche de Saplunara, la plage d’Uvala Blace mérite un passage et se révèle idéale pour une journée au calme et Louis à adoré pouvoir jouer dans le sable qui lui rappelait la maison!

blace4

blace3

blace1

blace2

Mljet mérite vraiment d’être découverte. Si vous recherchez du calme et aimez la nature, vous ne serez pas déçus. Proposez-moi d’y repartir et y rester 15 jours et je signe tout de suite!

💚💚💚💚💚

  • + La beauté de l’ile, sa sérénité, le Parc National, la plage de sable d’Uvala Blace
  • Les guêpes très présentes sur l’île mais plutôt pacifiques…

👶🏼👶🏼👶🏼👶🏼

  • + La plage d’Uvala Blace, l’accessibilité au parc national avec la poussette
  • Pas de petites plages pour se poser au bord de l’eau dans le parc national avec un bébé à moins de s’agglutiner avec d’autres touristes sur les parties les moins charmantes des berges.

————————————–

3ème ÉTAPE : SPLIT et le PARC NATIONAL DE KRKA

SPLIT 🏢

Après un retour en ferry sur le continent, route vers le nord pour se rapprocher de Split et du Parc National de Krka. Ayant prévu de faire escale dans un village avant d’arriver à Split, la déception fût des plus rude en découvrant une côte bétonnée, sans charme, qui tranchait fortement avec ce que la Croatie nous avait montré jusque là. Pas question de s’arrêter là, nous prolongeons jusqu’à Split qui se révèle être une ville bien plus grande que nous ne l’imaginions avec tout ce que cela comporte. Circulation, tours bétonnées et la première galère du voyage pour trouver un logement. Nous dégoterons finalement une chambre au Valentino’s Room proche de la gare grâce à l’adresse récupérée sur Booking et en ayant bien vérifié que l’hôtel proposait un parking. En réalité les proprios se réservent quelques places sur les stationnement gratuits pour permettre à leur locataires de se garer. Tarif plus élevé que d’habitude mais l’accueil était top et l’emplacement idéal pour découvrir Split qui au premier abord, nous faisait fortement regretter d’avoir quitter Mljet…

Bagages déposés à la nuit tombée et quelques doutes sur ce que nous étions venus faire ici, nous filions sans grande conviction découvrir la ville. Surprise agréable, la vieille ville de Split est très belle ! Vestige Romain, petites ruelles débouchant sur des places plus charmantes les unes que les autres et atmosphère agréable, Ouf, nous retrouvons un peu nos couleurs ! Nous apprécierons Split en soirée et en journée.

mljet6

split5

split9

split1

split6

Très sincèrement, si vous souhaitez y faire escale, arrivez y en fin d’après-midi pour y passer une soirée et dormez sur place. Au matin, levez-vous tôt pour faire un tour aux marchés et découvrir la ville sous les couleurs du soleil levant puis quitter là. Nous avons eu le temps de faire un tour sur la balade le long du port qui est agréable mais les plages auxquelles elle mènent n’ont vraiment rien d’attirant (en tout cas pour nous).

split2

split4

💚💚

  • + La vieille ville et tout ce qu’on y découvre
  • Seule la vieille ville semble mériter un arrêt à Split

👶🏼👶🏼👶🏼👶🏼

  • + Accès sans problème avec poussette ou porte bébé et commerces pour faire le plein pour Louis. Un des seuls endroits où nous avons trouvé des petits pots salés
  • RAS

C’est sans regret mais ravi d’avoir découvert la vieille ville de Split que nous filerons au petit matin un peu plus au nord pour découvrir le parc national de Krka.

PARC NATIONAL DE KRKA 🍃

Comptez une petite heure de route depuis Split pour arriver à Lozovac. Après avoir payé les 110 Kunas (15€) du billet d’entrée, nous montons dans le bus qui nous descend vers l’accès au parc.

Ce parc se caractérise par un ensemble de cascades et cours d’eau qui serpentent au milieu d’une végétation dense et donnent naissance à plusieurs bassins d’eau claire. La balade d’environ 2 heures est agréable et le parcours suit un circuit de passerelles donnant accès à plusieurs points de vue. En fin de visite, la récompense est une cascade imposante où la baignade est autorisée. Vous pourrez vous y rafraichir en marchant avec précaution sur les rochers qui sont en fait de véritables savonnettes !

krka8

krka7

krka1

Nous avions lu qu’il était préférable d’arriver tôt et je ne pourrai que vous conseiller d’y arriver le plus tôt possible. Nous avons eu la chance de pouvoir découvrir le parc quasiment seuls alors qu’une heure et demie plus tard la horde de bus avait déposé son flot de touristes dans le parc. Malheureusement, pour la cascade finale, nombreux sont ceux qui y filent directement pour s’y baigner sans chercher à découvrir le reste du parc qui mérite pourtant la visite…

krka6

krka2

krka9

krka10

Visite terminée, nous ferons une pause déjeuner tout proche, dans le charmant village de Skradin avant de reprendre la route pour Split. Rassurez-vous, Split ne nous manque pas spécialement mais nous filons y prendre le ferry en direction de la dernière étape de notre voyage…

💚💚💚💚

  • + Beauté du parc, son aménagement, la baignade sous la cascade
  • – Soyez matinaux pour éviter une fréquentation importante

👶🏼👶🏼👶🏼

  • + Ok pour la poussette mais escaliers en fin de parcours à prendre en compte
  • RAS

————————————–

4ème ÉTAPE : L’ILE DE KORCULA 🍃

Après  2h30 de traversée depuis Split et quelques balades sur le pont pour occuper Louis, nous débarquons à Vela Luka. Direction l’hôtel réservé la veille sur Booking qui se trouve à deux pas du débarcadère. Le Luxory D-Room est un hôtel refait à neuf aux chambres plutôt agréables, nous voulions débarquer du ferry sans avoir à chercher un logement, ce fût une excellente option.

Après une bonne nuit, nous découvrons Vela Luka qui se révèle être un village plutôt calme contrairement à ce que nous imaginions. Malgré les ferrys qui débarquent sur cette partie de l’île, Vela Luka conserve une atmosphère agréable de village de pêcheurs avec terrasses et cafés fréquentés par les locaux au petit matin. Après cette balade matinale et un petit déj avalé, nous filons découvrir l’île et y chercher un point de chute.

Nous faisons le choix de prendre la « route » qui longe la côte Sud, celle-ci est d’après les guides plus agréable et les criques nombreuses. L’objectif est de trouver un coin calme et d’où nous pourrons rayonner sur l’île sans avoir à changer de logement régulièrement. Bien que le GPS nous indique les routes, ces dernières sont en majorité des pistes ou ornières et rochers nous tendent quelques pièges… Malgré ça, les paysages sont magnifiques et nous avons l’impression d’être seuls sur l’île, ce qui n’est pas pour nous déplaire en arrivant de Split !

En traversant le village de Zavalatika, nous décidons d’y chercher un logement. Une mamie Croate sous un panneau « Sobe » nous inspire confiance et nous dégotons au premier arrêt un appartement vue mer avec ponton privatif. C’est le logement le moins cher que nous aurons de tout le trip, 25€ la nuit pour un bel appart avec déco vintage qui fait tout son charme !

Zavalatica est un village confiné entre deux baie. D’un côté, on trouve le village avec son port de pêcheurs et les habitations et de l’autre une jolies plages de galets aux eaux turquoises. Un café, un restaurant et un petit commerce, ce fût vraiment un bon emplacement par son calme et sa position centrale pour aller découvrir le reste de l’île.

korcula2

korcula10

korcula12

zavalaticabay

💚💚💚💚

  • + Bon point de chute, plusieurs logement à flancs de falaise, plage de galet, charme du village de pêcheurs
  • – RAS

👶🏼👶🏼👶🏼👶🏼

  • + Facile d’accès, commerce de proximité et plage de Zavalatica plutôt accessible
  • – Pas de plage sable

KORCULA

Située sur la côte Nord, à l’extrême Est de l’île, la ville de Korcula fût un joli coup de coeur. Réputée pour être la ville natale de Marco Polo, cette cité rappelle Dubrovnik sans en avoir les marques trop prononcées du tourisme. Avec ses remparts et sa petite taille, la ville se découvre facilement au détour de ses ruelles qui la quadrillent et lui donnent un charme incontestable. Au centre du village, vous aurez la possibilité de grimper au clocher de l’église pour quelques euros. La vue du clocher est vraiment très belle et compense les difficultés que vous pourrez éventuellement rencontrer lors de l’ascension de l’escalier qui est plus que très étroit. Nous retournerons plusieurs fois à Korcula lors de notre séjour sur l’île pour profiter de son charme et y faire les courses car vous y trouverez le plus grand commerce de l’île où vous pourrez trouver tout ce dont vous pourriez avoir besoin.

korcula6

korcula3

korcula1

💚💚💚💚

  • + L’atmosphère et le charme de Dubrovnik sans l’altération par le tourisme
  • – le stationnement difficile ou onéreux si vous voulez être proche du centre

👶🏼👶🏼👶🏼

  • Quelques escaliers mais plutôt accessible dans l’ensemble

LUMBARDA

A quelques kilomètres au Sud Est de Korcula, Lumbarda est un autre village très charmant. Vous trouverez dans ce village plusieurs restaurants et pourrez vous balader au bord de l’eau dans une ambiance calme et typique de l’île de Korcula. Lumbarda possèdent les deux seules plages de sable de l’île. Très franchement, ce ne sont pas les plus belles plages que nous ayons vu et je n’ose pas imaginer la fréquentation en pleine saison. Si vous voulez vous rafraichir, OK, sinon, filez découvrir les nombreuses criques de l’île!

💚💚💚

  • + Charmante balade au calme, village typique
  • – plage sans charme

👶🏼👶🏼👶🏼👶🏼

  • + Très facile avec bébé et plage de sable

SAMOGRAD BEACH

Depuis Korcula, prenez la direction de Rascice et suivez ensuite les panneaux en direction de « Plaza Samograd ». Garez-vous au bout de la piste et empruntez le « chemin » qui descend vers la plage. Entre piste et cailloux, le chemin est quand même praticable et nous l’avons fait avec la poussette. Au bout du chemin, vous pourrez apprécier la magnifique baie de Samograd. Bordée par un bandeau de galets, la plage est extrêmement calme et agréable. C’est une des plus belles plages que nous ayons vu en Croatie. Il faut retenir une chose sur l’ile de Korcula et en Croatie en général, il ne faut pas hésitez à emprunter les pistes qui semblent descendre vers la mer car c’est souvent la condition pour découvrir de magnifiques plages.

samograd

💚💚💚 💚💚

  • Magnifique plage, calme et isolée

👶🏼👶🏼👶🏼

  • Chemin un peu accidenté et plage de galet, peu d’ombre sur la plage mise à part en fin d’après midi comme sur la photo !

L’ile de Korcula nous a permis de retrouver ce que nous étions venu chercher en Croatie. Du calme, de beaux paysages et quelques magnifiques criques. Facilement accessible si vous arriver d’Orebic sur la presqu’ile de Peljesac (40 minutes de ferry), c’est une île à faire si vous n’avez que peu de temps en Croatie. La ville de Korcula mérite à elle seule la visite mais ce serait dommage de ne pas profiter un peu plus de la beauté de l’ile et ses nombreux village. Pour finir, ne manquer pas d’y déguster un verre de Posip ou de Grk, deux vins blanc cultivés sur l’île.

Retour sur le continent via Orebic et direction l’aéroport, il est temps pour nous de rentrer à la maison !

————————————–

ALORS LA CROATIE ?

La Croatie nous laisse un bon souvenir. C’est un pays ou chacun pourra y trouver ce qu’il recherche. Des endroits calmes aux lieux un peu plus agités, il y en a pour tous les goûts. La population est adorable et la destination est assez facile. Nous nous en sommes plutôt bien sortis sans pour autant avoir vraiment préparé le voyage. Entre les îles, les principaux lieux touristiques et les points d’intérêts, les distances à couvrir peuvent être importantes et mieux vaut se concentrer sur une partie du pays et organiser son circuit. Il faut retenir qu’en Croatie, on peut trouver assez fréquemment des endroits où se baigner et il faut parfois être curieux pour dénicher des endroits cachés. Ayez toujours vos maillots à portée de main pour un bain improvisé bien que la baignade sans maillot ne soit pas un problème!  Côté nourriture, pas de grands souvenir mis à part les pizzas peu onéreuses et très bonnes et un restaurant à Split, le Bepa! Nous avons apprécié avoir la voiture de loc pour pouvoir aller où bon nous semblait. Nous retiendrons qu’il y a énormément d’Autokamp en Croatie et bien que le camping sauvage soit interdit, la possibilité de faire le pays en van grâce à ces camps doit être une excellente solution.

Côté pratique pour les bébés, prévoyez quand même un peu de nourriture pour l’arrivée et le nécessaire pour les premiers jours. Seules difficultés, trouver des petits pots salés car très peu de commerces en proposent. Pour le reste, les magasins Lidl sont assez complets et vous trouverez aussi dans la plupart des villages un petit magasin où trouvez le minimum vital! Comme évoqué précédemment, prévoyez poussette (plutôt tous terrains) et porte bébé qui vous seront tout deux utiles et n’oublier pas la casquette et la crème solaire.

Enfin, pour ce premier voyage en famille, soyons francs, on ne c’est pas reposé du tout! Difficile de respecter le rythme de Louis en voyage ce qui nous a valut d’avoir très peu de moments pour nous reposer et apprécier à 100% les lieux où nous nous trouvions. En bref, une superbe expérience avec ses bons et ses mauvais qui font la joie d’être parents.

On valide donc la Croatie et vous conseillons vivement d’y mettre les pieds. Nous concernant, on à hâte de repartir découvrir le monde et ce coup-ci, Louis ira probablement en vacances chez papi et mamie  😀

Publicités

2 commentaires sur « Family Trip en Croatie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s